Accueil » L'agence » Actualités » Bilan de l’inventaire participatif des papillons à Bois-Guillaume, Bihorel et Isneauville

Bilan de l’inventaire participatif des papillons à Bois-Guillaume, Bihorel et Isneauville

Article publié le jeudi 10 décembre 2015

Du 1er juin au 1er octobre 2015, l’AREHN a coordonné un inventaire participatif des papillons sur les communes de Bois-Guillaume, Bihorel et Isneauville.

Dans le cadre de leur Agenda 21 commun, les communes de Bois-Guillaume, Bihorel et Isneauville se sont associées à l’AREHN pour lancer un programme de sciences participatives d’observation des papilllons.

Pourquoi un inventaire participatif des papillons ?

L’objectif de cette action était de sensibiliser les habitants des trois communes à la préservation de la nature ordinaire en les rendant acteurs de cet inventaire. Les papillons ont été retenus pour plusieurs raisons : ils sont présents en milieu rural et urbain, ce sont des animaux relativement faciles à observer et à identifier et ils ont une connotation positive pour le grand public. Ce sont aussi des insectes pollinisateurs menacés par nos pratiques actuelles et par la dégradation des habitats.

Comment ça marche ?

Chaque personne participant à l’opération avait pour mission de photographier les papillons observés sur le territoire des trois communes et de les envoyer à l’AREHN en précisant le lieu et la date de l’observation.

Bilan de l’opération 2015

La mobilisation des participants a permis de recenser 17 espèces de papillons sur les trois communes.
Parmi ces espèces, 8 proviennent de témoignages n’ayant pas pu être vérifiés par identification photographique. Toutefois, il s’agit d’espèces communes, présentes dans la région. Les observations sont donc plausibles.

Il s’agit des espèces suivantes :
La Piéride de la rave, la Piéride du navet, l’Aurore, le Citron, le Cuivré commun, l’Azuré des nerpruns, le Fadet commun et l’Amaryllis.

Les 9 autres espèces ont, quant à elles, été identifiées par photos. Ces données seront intégrées à la base de données de la plateforme régionale ODIN, de l’Observatoire de la Biodiversité de Haute-Normandie (OBHN).

Il s’agit des espèces suivantes :
Le Tircis, la Belle-dame, le Bombyx du chêne, la Piéride du chou, le Robert le diable, le Souci, le Vulcain, la Petite-tortue et le Némusien.

Les espèces recensées ci-dessus sont des espèces communes de la région dont les populations ne sont pas en danger. Petite particularité, pour le Némusien qui n’est pas une espèce en danger mais qui est peu commune en Haute-Normandie, selon l’indice de rareté régionale.

A noter que ce sont le Tircis, la Belle-dame et les Piérides blanches (Piérides du chou, du navet et de la rave) qui ont été le plus souvent observées par les participants. Une seule espèce de papillon nocturne a été inventoriée, il s’agit du Bombyx du chêne. Etonnamment, des espèces très communes et facilement reconnaissables, comme le Paon du jour et le Myrtil, n’ont pas été recensées lors de cet inventaire. Attention, cela ne veut pas dire qu’elles ne sont pas présentes, mais simplement qu’elles n’ont pas été observées par les participants.

L’AREHN souhaite remercier toutes les personnes qui ont participé en envoyant leurs observations et celles qui ont pris contact pour témoigner de l’importance de préserver la biodiversité qui nous entoure.

Ça continue en 2016 ?

Avis aux amateurs, cette action est reconduite en 2016 !

Pour participer, rien de plus simple : il suffit d’un appareil photo, un peu de patience et d’envoyer les photos à Tiphaine Nogues, chargée de mission biodiversité à l’AREHN (N’oubliez pas de préciser le lieu et la date des photos).

Plus d’informations :
tiphaine.nogues@arehn.asso.fr
02.35.15.78.14

papillons

Enregistrer

Champ(s) d'action

  • Biodiversité