Accueil » L'agence » Actualités » La réhabilitation de la Grande Halle de Colombelles (14) : un espace participatif en devenir

La réhabilitation de la Grande Halle de Colombelles (14) : un espace participatif en devenir

Article publié le mardi 31 janvier 2017

Démarche collaborative, la réhabilitation de la Grande Halle met en lumière l’expertise commune des acteurs du territoire et des constructeurs, qui offriront un tiers-lieu hors norme.

Retour sur la présentation du projet par Normandie Aménagement, Le Wip et l’Agence Construire, lors de l’Éduc’tour du 15 novembre 2016 organisé par l’ARE Normandie et la Région Normandie, avec le soutien de l’ADEME, à l’occasion des Premières rencontres normandes du développement durable.

 

 

Située sur le plateau de Colombelles au Nord-Est de Caen, la Grande Halle et son réfrigérant sont des vestiges de l’immense site industriel de la Société de Métallurgie de Normandie (SMN). Fermé en 1993, ignoré pendant 20 ans, il faut attendre 2013 pour que Normandie Aménagement, propriétaire du site, décide de redonner un nouveau souffle à l’ancien atelier électrique.

L’idée ? Valoriser le patrimoine industriel tout en imaginant de nouveaux modèles et de nouvelles manières de construire la ville de demain.

 

Un espace collaboratif

Cet espace a le potentiel pour être reconverti en tiers-lieu, espace de travail, de convivialité et de création autour de 3 thèmes principaux : économie circulaire et collaborative, pratiques culturelles et aménagement du territoire.

Ce nouvel espace collaboratif sera orchestré par le WIP (Work in Progress ou chantier en cours). Dans un premier temps, cette structure est chargée par Normandie Aménagement d’imaginer le devenir du bâtiment. Ensuite, elle gérera et animera la Grande Halle. Mais il faudra attendre deux bonnes années avant de voir le site aménagé. D’ici là, le projet se construit pas à pas.

Un projet architecturale tissé avec les acteurs du territoire

La Grande Halle en 2016

 

En 2013, Normandie Aménagement fait appel à l’Atelier Construire, et Encore Heureux, cabinet d’architecture un brin anticonformiste pratiquant une architecture de « Haute Qualité Humaine » : en clair, remettre le public et la culture au cœur du projet. Construire oui, mais ensemble.

 

Pour cela, une des architectes est venue en immersion sur Colombelles (14) pour comprendre le territoire, son identité culturelle, son agriculture et s’imprégner de l’histoire du site. La professionnelle a rencontré les acteurs du territoire, organisé des rencontres publiques et tient des permanences pour les citoyens.

3 000 m² d’espace à réhabiliter

Divisé en deux nefs, le bâtiment sera isolé de l’intérieur afin de le garder dans son « jus », gardien d’un passé pas si lointain.
L’identité industrielle est valorisée dans la grande nef aux volumes exceptionnels, de 1 100 m², qui sera réparée, fermée et pourra accueillir des événements de toute nature : spectacles, conférences, salons, marchés…

A ses côtés, la petite nef sera un espace de travail divisé en trois niveaux (2 200 m² en tout). Au rez-de-chaussée, des ateliers à partager ; au 1er niveau, des espaces de bureaux partagés et des salles de réunion et au 2e niveau, des salles de répétition et de création artistique.

La Grande Halle c’est aussi un terrain de 3 hectares, au centre du plateau de Colombelles, qui sera aménagé simplement et permettra des projets à ciel ouvert.

La grande nef aujourd'hui et le projet
Une cité de chantier

projet-cathdoc2Pour servir de camp de base à ce gigantesque chantier, une « cité de chantier » s’est montée durant l’été 2016 par le Collectif ETC et a ouvert ses portes en septembre. Vitrine de l’économie circulaire, elle est fabriquée à partir de matériaux issus du réemploi et de vieux containers.

Loin des images de cabanes de chantier classique, c’est un espace ouvert à tous avec pour vocation d’accueillir l’ensemble des acteurs du projet de la Grande Halle.Cité de chantier construite à partir de matériaux de récupération

 

 

 

 

 

 

 

 

Catherine Larinier