Accueil » L'agence » Actualités » Des indicateurs développement durable pour les territoires haut-normands

Des indicateurs développement durable pour les territoires haut-normands

Article publié le vendredi 20 décembre 2013

Capacité des stations d’épuration, taux de participation aux élections, émissions de gaz à effet de serre, part des prairies dans la surface agricole… Ce ne sont que quelques uns des indicateurs de développement durable dont disposent désormais trente territoires haut-normands (territoires de Scot et autres collectivités de plus de 50 000 habitants). Un partenariat entre l’Agence régionale de l’environnement de Haute-Normandie (AREHN), l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) de Haute-Normandie et la Région Haute-Normandie.

Des indicateurs développement durable pour les territoires haut-normandsAprès la publication, en 2011, d’indicateurs régionaux de développement durable par l’Insee et l’AREHN, en partenariat avec la Région Haute-Normandie, une réflexion a été engagée avec la Dreal sur des indicateurs territoriaux. En effet, le besoin d’indicateurs de niveau infrarégional avait été exprimé par les territoires.
L’Insee et le Service d’observation et de statistiques (Soes) du ministère du Développement durable ont mis à disposition des régions des bases de données à l’échelon communal. Le groupe de travail haut-normand a choisi les indicateurs de développement durable les plus pertinents pouvant être déclinés à l’échelle locale. Certains de ces indicateurs sont classiques, d’autres sont complètement nouveaux. D’autres, enfin, ont été fournis en complément par Air Normand et la Dreal Haute-Normandie. L’ensemble est présenté selon les « défis » de la stratégie nationale de développement durable (SNDD).
La collaboration a débouché sur trois productions :
30 fiches d’indicateurs du développement durable de 14 pages pour les 21 territoires de Scot (Schéma de cohérence territoriale) ou assimilés, les 13 collectivités de plus de 50 000 habitants et le Parc naturel régional des Boucles de la Seine normande. Chaque fiche reprend les indicateurs sélectionnés, avec une synthèse. Outre sa contribution au groupe de travail, l’AREHN a assuré la mise en page des fiches.
C’est la première fois, en France, que les territoires d’une même région disposent chacun d’une fiche d’indicateurs du développement durable.

– Une synthèse régionale comparant les territoires au regard de ces mêmes indicateurs du développement durable.
– Un colloque de restitution des travaux dans les locaux de la Région Haute-Normandie, ayant réuni 160 participants.

 

Des indicateurs développement durable pour les territoires haut-normandsIl reste maintenant aux différents territoires à analyser et à s’approprier le contenu de la fiche les concernant. Les indicateurs viennent enrichir leur réflexion, nourrir leurs démarches de diagnostic, d’évaluation et de contractualisation avec leurs financeurs, soulever des questions nouvelles, remettre en cause certaines idées reçues… Pour les acteurs du territoire, c’est une bonne occasion de se mobiliser !

Liens utiles
Fiches d’indicateurs du développement durable des 30 territoires : Dossier d’Aval – octobre 2013
Synthèse régionale des indicateurs territoriaux du développement durable – Aval n°139 – décembre 2013
Les indicateurs du développement durable en Haute-Normandie : les structures économiques sont prépondérantes – Cahier d’Aval N°91 – juin 2011

Champ(s) d'action

  • Développement durable