Accueil » L'agence » Actualités » La Normandie, terre d’innovation pour l’économie circulaire

La Normandie, terre d’innovation pour l’économie circulaire

Article publié le jeudi 4 février 2016

La Région Normandie est l’une des quatre régions françaises à expérimenter le Programme national de Synergies inter-entreprises (PNSI) qui vise à optimiser l’usage des ressources sur un territoire. Il est inspiré de la méthode britannique d’écologie industrielle et territoriale NISP et coordonné par l’Institut de l’économie circulaire.

8898300-14100133

 

La Normandie, terre d’innovation pour l’économie circulaire
Le PNSI est un service gratuit qui vise à améliorer la compétitivité des entreprises et organisations par une approche innovante d’identification et de mise en œuvre de synergies inter-entreprises.
Une synergie est une action multi-acteurs permettant d’optimiser l’utilisation des ressources matérielles (matière, énergie, eau, foncier, équipement, logistique…) et immatérielles (expertise, connaissances…). Les ressources résiduelles ou inutilisées d’une entreprise peuvent ainsi être utilisées par une autre, ce qui engendre une performance mutuelle, à la fois économique, sociale, et environnementale.

Quels bénéfices pour l’entreprise ou l’organisation ?

Les bénéfices pour les entreprises sont nombreux :

  • Économies sur l’approvisionnement en matières premières.
  • Transformation des déchets en ressources.
  • Réduction des coûts en mutualisant des biens ou des services avec d’autres entreprises.
  • Identification de nouvelles opportunités de développement.

Une méthode qui a fait ses preuves au Royaume-Uni

La méthode développée par International Synergies a largement fait ses preuves à l’échelle internationale et en particulier au Royaume-Uni entre 2005 et 2009 :

  • 143 millions de livres sterling (£) économisées.
  • 158 millions de £ de ventes additionnelles.
  • 6 millions de tonnes de déchets déviées de l’enfouissement.
  • Emissions de gaz à effet de serre réduites de 5,7 millions de tonnes éq CO2.
  • 128 millions de £ d’investissements privés investis dans le recyclage et la réutilisation.
  • 8,7 millions de tonnes de matières premières économisées.
  • 9,7 millions de tonnes d’eau industrielle économisée.
  • 370 000 tonnes de déchets dangereux éliminés.
  • 2 369 emplois créés ou préservés.

L’expérimentation en Normandie

8898300-14100159La Normandie, terre d’innovation pour l’économie circulaire
Le PNSI est porté par la Région Normandie, l’ADEME Normandie et le Réseau GRANDDE*, qui assure la coordination du programme.
Le but est de créer un réseau d’entreprises multi-sectoriel créateur d’opportunités sur trois territoires normands : Agglomération Caux Vallée de Seine, Communauté d’Agglomération Seine-Eure et Métropole Rouen Normandie.
L’approche collaborative contribue à la résilience et à la compétitivité de l’économie territoriale.

Totalement gratuit pour les entreprises, le programme facilite l’échange d’informations lors d’ateliers d’une demi-journée programmés en 2016 :

  • Agglomération Caux Vallée de Seine (CVS) : atelier prévu le 22 mars 2016
  • Communauté d’Agglomération Seine Eure (CASE) : atelier prévu le 19 avril 2016
  • Métropole Rouen Normandie (MNR) : date à définir

En moyenne, les ateliers permettent d’identifier 250 opportunités d’affaires pour 50 entreprises participantes. Les piste de synergies ou de mutualisation leur sont restituées au bout de trois jours. L’approfondissement des synergies est réalisé à l’aide d’un outil de gestion des ressources, des flux et des projets. Les entreprises bénéficient  d’un accompagnement pour la mise en œuvre des synergies, la capitalisation et le partage des bonnes pratiques.

Un programme national multi-acteurs

8898300-14100168La Normandie, terre d’innovation pour l’économie circulaire
L’Institut de l’économie circulaire s’occupe de la coordination nationale. Le bureau d’études britannique International synergies limited (ISL) fournit les outils de formation, de cadrage et de suivi. L’ADEME, les quatre Régions – Normandie, Aquitaine, Bretagne et Rhône-Alpes -, l’Institut de l’économie circulaire et l’association «Les acteurs de l’écologie industrielle»  apportent un soutien méthodologique et financier. Participent également, le bureau d’études spécialisé Aldérane, le Commissariat général au développement durable  (CGDD) du Ministère de l’écologie, l’Université de technologie de Troyes (UTT) et plusieurs grandes entreprises en qualité d’observateurs.

Réussite du premier atelier qui s’est tenu en Aquitaine

Le tout premier atelier s’est déroulé le 1er décembre 2015 en Aquitaine à Saint-André-de-Cubzac (33). Ce fut une belle réussite puisque 40 entreprises y ont participé et 536 synergies potentielles et des propositions de partage de compétences ont été identifiées.
Les premiers retours des entreprises présentes ont également été très positifs :
Société SINIAT : « Très bonne manière de découvrir les entreprises du territoire et de détecter des opportunités économiques auxquels nous n’aurions pas forcément pensé ».
Société SMURFIT KAPPA : « Programme très intéressant qui permet de prendre du recul sur notre activité et nos process pour réduire les coûts qui y sont affiliés ».

* Le réseau GRANDDE est association loi 1901 qui a pour objectifs de favoriser le Développement Durable à travers la Responsabilité sociétale des organismes (RSO) et de nouveaux modèles économiques sur le territoire normand.

Contact

normandie@pnsi.fr

Liens utiles

Grandde
Programme national de Synergies inter-entreprises
Institut de l’économie circulaire
Economie circulaire sur le site du ministère de l’écologie