Accueil » L'agence » Actualités » L’épicerie sociale Epireuil à Val-de-Reuil, un bel exemple d’économie circulaire

L’épicerie sociale Epireuil à Val-de-Reuil, un bel exemple d’économie circulaire

Article publié le mardi 27 décembre 2016

Retour sur la visite de l’épicerie solidaire Epireuil (Eure) du 25 novembre 2016 organisée en partenariat avec l’Agglomération Seine-Eure, le soutien de la Région Normandie et de l’ADEME dans le cadre de l’Éduc’tour des premières Rencontres normandes du développement durable.

 

Créée en 2007 pour répondre aux besoins exprimés par les habitants, l’épicerie sociale Epireuil apporte une aide alimentaire participative à un public en situation de précarité rencontrant des difficultés budgétaires.

En 2015, Epireuil c’est :

  • 67 tonnes de marchandises distribuées
  • Près de 1 000 personnes aidées
  • 180 animations 

Une aide alimentaire

Dans les locaux, une pièce est aménagée en magasin d’alimentation type libre-service ouvert 3 fois par semaine. Car c’est bien là la spécificité des épiceries solidaires : offrir à leurs adhérents la possibilité de choisir parmi les denrées disponibles. Les produits sont vendus 80 à 90 %  moins chers que dans le commerce classique. En contrepartie, chaque bénéficiaire adhérent peut s’investir dans l’association, une manière de rendre en retour un service, une façon aussi d’être valorisé. Il participe également symboliquement à leur achat en versant une contribution financière à hauteur de 10 ou 20 % du prix des denrées distribuées. L’aide s’adresse à des habitants du canton de Val-de-Reuil dont le reste à vivre* est inférieur à 5 euros/jour/personne. Cette aide alimentaire s’organise conformément aux valeurs et principes de fonctionnement définis dans la charte de l’Association Nationale des Épiceries Sociales (ANDES).

*Reste à vivre : total des ressources moins le total des charges payées

L’approvisionnement du magasin : 40 / 40 / 20

Comme pour la plupart des structures d’aide alimentaire, Epireuil est soumise à de fortes contraintes d’approvisionnement :

  • 40 % des vivres sont issus de la ramasse de supermarchés, notamment la collecte de produits alimentaires dont la date « à consommer de préférence avant le » arrive à terme. La loi sur le gaspillage alimentaire promulguée en février 2016 va dans ce sens : elle rend obligatoire le recours à une convention pour les dons réalisés entre un distributeur de denrées alimentaires et une association caritative.
  • 40 % proviennent de la Banque alimentaire, d’entreprises ou d’autres dons.
  • 20 % sont des achats classiques auprès de magasins locaux. La traçabilité de chaque produit doit être conservée afin de pouvoir pallier à un problème lié à la qualité du produit.

L’épicerie, un lien social

Epireuil propose, par ailleurs, des ateliers plus larges visant à améliorer l’estime de soi, la reconstruction du lien social, l’autonomie, la gestion budgétaire, le gaspillage, la nutrition, approvisionnement local ou de saison etc. Les ateliers peuvent être aussi en lien avec l’implication citoyenne de la ville (Forum des associations, Téléthon). Depuis 2015, la structure loue aussi une parcelle sur les jardins familiaux de la ville pour cultiver avec les adhérents.

Le fonctionnement de l’association

L’association est composée de 4 salariés. Une trentaine de bénévoles viennent en soutien en apportant leurs compétences.
Epireuil fonctionne principalement grâce à des subventions publiques (33 % du coût total de l’action) et des participations des bénéficiaires (7 % du coût total de l’action), de l’engagement bénévole (valorisé à 20 % du coût total de l’action) et des dons privés de denrées (valorisés à 23 % du coût total de l’action). Elle peut également s’appuyer sur des contrats aidés pour co-financer une partie des postes.
La majorité des subventions de fonctionnement (115 000 euros en 2015)  vient des communes de Val-de-Reuil, Léry et Poses, du Département de l’Eure, de la Communauté d’agglomération Seine-Eure et du Crédit national des épiceries solidaires.
L’association a délivré plus de 173 000 euros de valeurs produits en 2015.
Des réflexions sont menées par des élus de territoires voisins (Louviers, Pont-de-l’Arche et Alizay) autour de volontés de structuration ou de création d’aides alimentaires participatives et accompagnées.

 

Pour aller plus loin

Association Epireuil

80 rue Grande – Place des Jeunes – 27100 Val-de-Reuil
Tél. : 02 32 50 57 98 – Contact : Marie Favier

 

ANDES : le  réseau des épiceries solidaires

Présentation des missions du réseau national des épiceries solidaires :
– d’accandesompagner les structures souhaitant créer une épicerie sociale ou solidaire
– d’animer et de professionnaliser les épiceries adhérentes au réseau
– de trouver des solutions d’approvisionnement innovantes en produits de qualité

 

 

 

Champ(s) d'action

  • Développement durable

Mots-clés