Accueil » L'agence » Actualités » Challenge ” Au travail, j’y vais autrement ” : bilan de l’opération

Challenge ” Au travail, j’y vais autrement ” : bilan de l’opération

Article publié le jeudi 4 décembre 2014

22Dans le cadre de leur Plan de déplacements inter-entreprises (PDIE) “Air Normand & Cie”, les structures associées ont organisé, lors de la Semaine européenne de la mobilité du 16 au 22 septembre 2014, le premier challenge “Au travail, j’y vais autrement”.

Le principe du challenge

Chaque structure participante a comptabilisé le nombre de ses employés présents sur le site ou en télétravail venus au travail autrement qu’en véhicule motorisé « en solo ».

challengeLe classement a été établi en fonction de trois critères :

  • le pourcentage du nombre de salariés venus « autrement » par rapport au nombre total de salariés présents ou en télétravail.
  • la part modale du mode le plus utilisé par les salariés (vélo, transports en commun, covoiturage, marche, intermodalité, télétravail…).
  • Le changement d’habitudes même si l’on est déjà écomobile. Par exemple : marche ou vélo à la place du bus/metro, covoiturage à la place du train, car départemental ou parking-relais + transports urbains à la place du covoiturage… Les salariés ont été invités à tester au moins trois façons différentes de venir au travail pendant la semaine.Un règlement ainsi que des fiches de relevés ont été diffusés à tous les salariés.

Pour accompagner les salariés dans le choix de leur mode alternatif à la voiture solo, une agence éphémère de l’écomobilité a été organisée le lundi 8 septembre 2014 sur le temps du midi dans le foyer du Pôle régional des Savoirs.

Les résultats

resultats

Le bilan de l’opération est très positif puisque 68 % des salariés du Pôle régional des Savoirs y ont participé. Le taux est de 56 % si l’on y associe les salariés du Collège Fontenelle, structure également partenaire du PDIE.

Voici le palmarès

tableau_classement

Bravo à l’Odia qui a gagné une bonne partie des prix ! Il faut savoir que les salariés de l’Odia bénéficient de la gratuité des transports en commun puisque leur employeur prend en charge 100 % des abonnements. Voilà une politique en matière de mobilité durable qui porte ses fruits !

La remise des prix

 remise-des-prix

Elle s’est déroulée le 6 octobre 2014 en présence des salariés et d’un représentant par structure. Parapluies et capes de pluie ont été remis aux structures lauréates. Et chaque participant s’est vu remettre une barre de céréales pour l’encourager à marcher ou pédaler.

Bonus ! Les salariés ont pu bénéficier de l’atelier mobile d’entretien de cycle de Guidoline. Ils ont été invités à venir avec leur vélo pour un diagnostic éclairé.

Cette belle opération de sensibilisation s’est déroulée dans la convivialité et la bonne humeur. Il est prévu, au printemps 2015, de lancer un questionnaire auprès des salariés pour connaître leurs éventuels changements de pratiques en lien avec le challenge. A suivre…

Quelques définitions

Intermodalité Quand on associe train et voiture pour aller travailler ou que l’on prend un vélo en sortant de la gare, on utilise plusieurs moyens de transport pour un même trajet : on pratique l’« intermodalité ». En combinant voiture, marche, vélo et transports en commun, en utilisant les parcs-relais, il est possible de se créer une solution personnelle, adaptée à ses besoins et à l’offre locale de transports. En Haute-Normandie, l’intermodalité est facilitée par Atoumod.

Multimodalité en lien avec le prix “changement d’habitudes” 

Le mot « multimodalité » désigne l’existence de plusieurs modes de transport différents entre deux lieux. Ainsi, on oriente son choix de modes de déplacements en fonction du jour, de l’heure, du motif de son déplacement ou de ses contraintes personnelles ou professionnelles. Une pratique à promouvoir !

 

Anne-Sophie de Besses@EcomobiliteNdie