Accueil » L'agence » Actualités » Elections municipales : pourquoi éduquer au développement durable dans les territoires ?

Elections municipales : pourquoi éduquer au développement durable dans les territoires ?

Article publié le mardi 28 janvier 2014

A l’occasion des prochaines élections municipales, le Collectif régional d’éducation à l’environnement et au développement durable de Haute-Normandie (CREEDD) vient d’éditer un argumentaire pour vous élu(e)s et futur(e)s élu(e)s. Il s’agit de vous convaincre d’éduquer au développement durable dans votre territoire.

Pas de développement durable sans éducation !

En tant qu’élu(e) ou futur(e) élu(e) local(e), vous souhaitez engager (et réussir !) sur votre territoire des projets de développement durable : gestion durable des jardins et des espaces verts, utilisation de nouveaux aménagements de déplacements actifs, économies d’énergie, citoyenneté, biodiversité, énergie, solidarité… ?
Pour cela, il est indispensable de sensibiliser les habitants, les techniciens, les collaborateurs de votre collectivité. N’hésitez pas à vous appuyer sur les acteurs de l’éducation au développement durable (EDD). Ils oeuvrent, en Haute-Normandie comme dans les autres régions, au sein d’associations spécialisées, de l’Education nationale, de certaines collectivités.

1-L’EDD s’adresse à tous les citoyens tout au long de la vie

Comprendre les enjeux du développement durable, c’est accepter et intégrer la complexité des équilibres planétaires et leurs dimensions environnementales, sociales, culturelles et économiques.

Informer et sensibiliser les citoyens, c’est les aider à faire le lien avec leur quotidien.

reflechir deplacement

Réfléchir (en jouant !) à ses modes de déplacements.

2- L’EDD accompagne les changements de comportements

initiative jardin

Une initiative pour favoriser les changements de pratiques : concours du jardin le plus écologique (photo Grand Evreux Agglomération).

L’éducation au développement durable vise à l’apprentissage de nouveaux gestes au quotidien, dans le respect du « vivre ensemble » et en pensant aux générations futures. Elle débouche sur des actions individuelles et/ou collectives. C’est un véritable trait d’union entre les décisions politiques et la population.

3- L’EDD crée une culture commune entre tous les acteurs

Les démarches d’éducation et de formation créent les liens nécessaires entre les différents acteurs d’un même territoire (collectivités, associations, services publics, entreprises et citoyens). Elles aident à la définition du projet éducatif territorial et peuvent s’inscrire dans un agenda 21 local.

circuits cours

Circuits courts alimentaires : mettre en lien producteurs, distributeurs, décideurs et consommateurs.

4- L’EDD est prise en compte à l’école

L’EDD est intégrée dans la loi sur la refondation de l’école du 8 juillet 2013, et trouve toute sa place dans les nouveaux rythmes scolaires, sur le temps périscolaire notamment.

eduquer alimentation

Eduquer à l’alimentation durable et au gaspillage alimentaire.

L’EDD renforce l’efficacité d’une politique publique locale ! Proposer au citoyen les outils pour mieux comprendre les enjeux, s’approprier les projets, c’est une clef pour la réussite de vos actions pour la transition écologique. Quelques démarches EDD : concertation, coconstruction, participation, implication des citoyens à tous les âges, innovation… Des citoyens qui agissent et modifient leurs comportements, c’est synonyme d’économies financières et d’économies de ressources !

reduction dechets

La réduction des déchets passe par la sensibilisation au compostage.

Certaines collectivités se dotent d’un plan local d’éducation à l’environnement. Le CREEDD Haute-Normandie peut vous aider à élaborer le vôtre.

Champ(s) d'action

  • Développement durable