Le gaspillage alimentaire

gaspillage alimentaire

Nous vivons dans une société qui se caractérise par la surabondance sur le plan de la production alimentaire. En parallèle, cela a aussi conduit au fait que nous faisons parfois de grands gaspillages vis-à-vis des aliments. C’est un souci pour lequel il est crucial de prendre les mesures qui s’imposent.

Un déroulement sur plusieurs stages

Pour produire les aliments auxquels nous avons accès au quotidien, plusieurs étapes sont nécessaires et le gaspillage alimentaire s’étale sur ceux-ci. Cela commence au stade agricole, où les récoltes ne sont pas toujours convenablement amassées. Il se retrouve ainsi des aliments qui ne sont pas collectés et qui sont simplement perdus. Ensuite, il y a le stade industriel, où les aliments vont être raffinés pour être envoyés à la consommation.

À ce niveau, des filtres peuvent entrer en action, notamment pour les légumes qui sont considérés comme non suffisamment esthétiques. Ceux-ci sont juste écartés de la production, ce qui diminue encore plus la quantité d’aliments qui arrive sur les marchés. Une fois au stade de la vente, il y a la question des invendus, qui vont parfois être utilisés pour nourrir les animaux. Pour ceux qui sont périmés, ils sont mis hors de circulation.

Même quand le produit arrive chez le consommateur, le gaspillage est encore bien élevé. Près de 20 % en moyenne des aliments en France vont à la poubelle. Une activité de gaspillage alimentaire va ainsi prendre plusieurs formes. Bien comprendre celles-ci va être nécessaire pour faire une meilleure prise en main de ce problème.

Un mauvais usage des ressources énergétiques

L’utilisation des énergies est un des aspects problématiques de cette question. Une prévention gaspillage alimentaire bien menée pourrait éviter une consommation excessive d’eau, mais aussi de carburant. Dans le monde, environ 250 km³ d’eau sont utilisés pour produire de la nourriture, qui est pourtant gaspillée par la suite. Certains aliments vont parfois parcourir des milliers de kilomètres pour arriver chez le consommateur, pour finalement finir dans la poubelle. Ici encore, le problème s’étale sur plusieurs niveaux.

Des gaspillages en matière d’énergie ont lieu aussi bien au stade agricole qu’au moment du raffinement, livraison, vente et consommation. Il en résulte aussi une facture qui est à payer sur ce plan fini par sortir de la poche du contribuable. Les impacts comme les surplus énergétiques dans le monde de l’énergie portent sur le plan écologique. Trop d’énergie utilisée génère une grande quantité de CO2, qui est taxée, et qui doit aussi être maitrisée via les finances de l’État. Cela n’est qu’une raison parmi d’autres qui font qu’il est essentiel de prendre ce problème en main de manière rapide.

Un problème d’ordre éthique

L’usage de modèles pour une affiche contre le gaspillage alimentaire va généralement mettre l’accent sur l’aspect éthique de la question. Ce problème touche surtout les pays occidentaux, et dans les pays du continent africain, la malnutrition et les famines sont encore courantes. C’est donc un souci moral que dans une partie du monde, des gens ont besoin de nourriture, tandis que dans une autre, ils en ont trop. Le contenu d’un slogan gaspillage alimentaire va donc souvent avoir pour vocation d’éveiller les consciences sur cette perspective.

En outre, une bonne partie des gaspillages alimentaires qui ont lieu provient d’un manque d’attention. Les gens ne trient ainsi pas tellement leurs déchets, ou ne songent pas tellement à la meilleure manière d’utiliser les aliments qu’ils ont sous la main. Les autres aspects de ce problème peuvent également être mieux gérés simplement en portant une meilleure attention aux gestes effectués, par exemple avec une image sur le gaspillage alimentaire qui est bien informative.

Si une affiche sur le gaspillage alimentaire ne va pas résoudre instantanément le souci, elle a le mérite d’informer. Les gens sont mieux en mesure d’agir face à un problème une fois qu’ils prennent connaissance des détails et implications de celui-ci. Les mesures prises par la suite peuvent ainsi être plus effectives.

Prendre les mesures qu’il faut

Les initiatives pour éviter le gaspillage excessif sont nombreuses et proviennent des organisations diverses comme l’ADEME anti gaspillage alimentaire. L’État y contribue également. Ils s’attèlent à trouver des solutions contre le gaspillage alimentaire qui puissent avoir une bonne efficacité. Par exemple, une journée contre le gaspillage alimentaire a été instaurée pour attirer l’attention sur le problème. La loi gaspillage alimentaire 2015 est aussi une initiative favorisant une meilleure lutte contre cela.

On trouve aussi les jeux sur le gaspillage alimentaire qui vont motiver la population et notamment les enfants, participant ainsi à leur éducation sur le sujet. Le recours à un projet alimentaire territorial aide certaines communes à mieux sensibiliser leurs habitants sur la gravité de ce souci. Les projets alimentaires territoriaux sont ainsi parmi les solutions dont on peut actuellement voir les impacts. Pour en savoir plus sur le plan alimentaire territorial qui touche à votre emplacement géographique, vous pouvez approcher les associations qui se trouvent à proximité de chez vous. Sur place, vous aurez toutes les informations utiles et pertinentes sur le sujet.

ARENormandie est un site d’informations dédié à l’environnement : énergies renouvelables, développement durable, transition écologique et biodiversité.

Vous trouverez chaque semaine les dernières actualités de l’environnement.

Partager :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Sommaire de l'article