Accueil » L'agence » Actualités » 4 foyers français sur 10 achètent régulièrement bio malgré le contexte économique difficile

4 foyers français sur 10 achètent régulièrement bio malgré le contexte économique difficile

Article publié le mardi 12 février 2013

71 % des Français déclarent privilégier les produits respectueux de l’environnement et/ou du développement durable lorsqu’ils effectuent leurs achats. Ils étaient 66 % en 2011. Coïncidant avec la montée en puissance de l’agriculture biologique en France, cette dynamique de la consommation bio semble bien être une vraie tendance de fond.

Chiffres-clés

Répartition régionale et par circuit de distribution de la consommation à domicile de produits biologiques en 2011.

Répartition régionale et par circuit de distribution de la consommation à domicile de produits biologiques en 2011.

Selon le dernier baromètre Agence BIO/CSA, 64 % des Français ont consommé bio en 2012. La part des consommateurs réguliers (au moins une fois par mois) s’élève à 43 %, alors qu’elle était de 37% en 2003 et de 40% en 2011. Elle se répartit ainsi :
– 8 % de « bio-quotidiens », les plus assidus,
– 15 % de « bio-hebdos », mangeant bio au moins une fois par semaine,
– 20 % sont des « Bio-mensuels », consommant des produits bio au moins une fois par mois.

Quant aux opinions exprimées, maintenant, 86 % des Français estiment que la bio contribue à préserver l’environnement, la qualité des sols, les ressources en eau. Ils sont 83 % à considérer qu’”elle fournit des produits plus naturels car cultivés sans produits chimiques de synthèse”, et 80 % qu’ils sont meilleurs pour la santé. Les parents sont très demandeurs de bio : 75 % d’entre eux voudraient que leurs enfants se voient proposer des produits bio à l’école. Les actifs sont 59 % à en souhaiter dans le cadre professionnel (contre 53 % en 2011).
Un Français sur deux déclare acheter des produits biologiques autres qu’alimentaires (49 % contre 44 % en 2011), notamment produits d’entretien et cosmétiques.
Les consommateurs-acheteurs de bio s’orientent vers les circuits de vente généralistes : en Haute-Normandie, plus de 60 % d’entre eux achètent désormais des produits bio en grande distribution alimentaire (GSA).

Consommer bio, manger des produits de saison et gaspiller moins

Plus de produits frais et de saison.

Plus de produits frais et de saison.

La consommation bio entraîne une modification des habitudes. 39 % des consommateurs-acheteurs disent avoir changé leurs habitudes d’achat et leur comportement alimentaire ou culinaire. Cette modification porte essentiellement sur :
– le développement des achats de produits de saison (92 %) ;
– la réduction des pertes ou du gaspillage (89 %) ;
– la part plus importante accordée aux produits frais (83 %).

Petit bémol, le marché du bio dépasse désormais les 4 milliards d’euros, mais il ne représente que 2,4 % de la consommation alimentaire française.

Champ(s) d'action

  • Développement durable