Accueil » Repéré pour vous » L'écopastoralisme comme outil de gestion des digues artificielles : le cas de la réserve de chasse et de faune sauvage de Donzère-Mondragon

L'écopastoralisme comme outil de gestion des digues artificielles : le cas de la réserve de chasse et de faune sauvage de Donzère-Mondragon

Type

  • Article

Champ(s) d'action

  • Biodiversité

Mots-clés

seths63“L’écopastoralisme est une pratique de gestion écologique en plein essor, dont les bienfaits pour le maintien ou la restauration des milieux naturels ont été largement démontrés.

Mais cette solution alternative de gestion obtient-elle les mêmes résultats sur des milieux fortement anthropisés et artificialisés ?

Une étude menée sur les digues artificielles du Rhône de la réserve de chasse de Donzère-Mondragon s’est intéressée aux impacts des différents troupeaux sur les communautés végétales d’écosystèmes récents.

Grâce à un suivi botanique sur plusieurs années, les scientifiques ont pu démontrer que la gestion par les herbivores s’avérait efficace pour maintenir l’ouverture des milieux et augmenter significativement le nombre et la diversité des espèces par rapport à l’absence de gestion ou aux interventions mécaniques.”

L’écopastoralisme comme outil de gestion des digues artificielles : le cas de la réserve de chasse et de faune sauvage de Donzère-Mondragon / Cannelle Moinardeau ; Thierry Dutoit ; François Mesleard ; Bruna Romanini ; Virginie Croquet ; Romain Brusson. Revue Science Eaux & Territoires, la revue d’INRAE, article hors-série, 23 avril 2020, 7 p.

Source

Auteur : Cannelle Moinardeau ; Thierry Dutoit ; François Mesleard ; Bruna Romanini ; Virginie Croquet ; Romain Brusson. Revue Science Eaux & Territoires, la revue d'INRAE

Date de parution : 2020

http://www.set-revue.fr/lecopastoralisme-comme-outil-de-gestion-des-digues-artificielles-le-cas-de-la-reserve-de-chasse-et