Quelles aides pour financer des travaux d’économies d’énergie ?

Sommaire de l'article

Savez-vous que l’on peut prétendre à des aides financières pour réaliser des économies d’énergie ? Votre logement est vieillissant et devient une véritable passoire thermique ? Retrouvez nos conseils pour financer des travaux d’économies d’énergie.

 

Améliorer le confort thermique : L’ANAH au côté des revenus modestes

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), établissement public de l’État, aide les propriétaires aux revenus modestes ou très modestes à rénover leur logement de plus de 15 ans. Ces aides financières sont indiquées pour lutter contre la précarité énergétique.

 

Le dispositif « Habiter Mieux Sérénité »

Le dispositif « Habiter Mieux Sérénité » est mobilisable pour effectuer des travaux d’économies d’énergie d’au moins 25 %.

Il s’adresse aux revenus très modestes pouvant prétendre à une :

  • Participation de 50 % du montant HT du projet sans pouvoir dépasser 10 000 € par logement ;
  • Majoration de la prime « Habiter Mieux » de 10 % des travaux HT, plafonnée à 2 000 €.

Pour les revenus modestes, « Habiter Mieux Sérénité » intervient à hauteur de :

  • 35 % des travaux de rénovation, plafonnés à 7 000 € ;
  • 10 % supplémentaire avec la prime « Habiter Mieux », limité à 1 600 €.

Le dispositif « Mieux Agilité »

L’ANAH prend en charge une partie des travaux d’amélioration du confort thermique. Les particuliers peuvent faire financer une de ses trois opérations dans une maison d’habitation :

  • Remplacement de chauffage ou de chaudière ;
  • Isolation thermique des parois ;
  • Travaux d’isolation des combles.

Pour les revenus très modestes, la participation s’élève à 50 % du montant des travaux, plafonnée à 10 000 €. Pour la catégorie des revenus modestes, le financement se monte à 35 % du montant HT des travaux, limité à 7 000 €.

À lire :  Aides isolation Normandie : check-list des aides de l'Etat !

Ces aides concernent les travaux d’économies d’énergie réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

Les aides pour financer les lourds travaux d’économies d’énergie

Pour de gros travaux, l’ANAH propose des formules appropriées pour engager des travaux faisant baisser la consommation d’énergie d’au moins 25 %. L’état du bâtiment détermine la formule adaptée :

  • « Habiter Sain » est indiquée pour les habitations nécessitant des travaux de mise en sécurité et de salubrité : prise en charge de 50 % des travaux, limitée à 10 000 € ;
  • « Habiter Serein » est à destination des logements très dégradés ou indignes : financement de 50 % des travaux, dans la limite de 25 000 €.

⇒ À savoir : Un opérateur conseil peut vous aider dans le montage de votre dossier et l’ANAH participe à la prise en charge financière partielle de cette assistance, lorsqu’elle est payante.

 

Le crédit à taux zéro pour financer les travaux d’économies d’énergie

Pour financer vos futurs travaux de rénovation thermique, vous pouvez souscrire un éco-prêt à taux zéro, également appelé éco PTZ, auprès d’un établissement bancaire ayant signé une convention avec l’État. Il est réservé aux propriétaires sans conditions de ressources pour financer des travaux d’économies d’énergie sur leur résidence principale.

Il permet de financer les opérations :

  • D’isolation thermique ;
  • D’installation de systèmes de chauffage ;
  • De production d’eau chaude ;
  • De plancher isolant.

Vous pouvez bénéficier du crédit d’un montant compris entre 10 000 € et 30 000 € selon le type de travaux programmés.

⇒ À savoir : La durée maximum du crédit envisageable est de 15 ans.

À lire :  Pourquoi la rénovation des systèmes de chauffage est-elle importante en Normandie ?

 

Le taux de TVA pour réaliser des travaux de rénovation

Le taux de TVA de 10 % peut être abaissé à 5,5 %, si les travaux sont à visée d’éco-rénovation. Sont éligibles les logements occupés à titre d’habitation principale ou secondaire.

L’entreprise prestataire vous appliquera systématiquement cette TVA réduite si toutes les conditions en matière de rénovation énergétique sont remplies.

⇒ À savoir : Comme pour tous les travaux subventionnés, l’artisan doit être certifié RGE.

 

Le Crédit d’impôt pour la Transition Écologique (CITE) pour améliorer son logement

Vous pourrez également prétendre au Crédit d’Impôt pour la Transition Écologique pour financer les travaux d’économies d’énergie de votre logement. La déduction est égale à :

  • 30 % des travaux engagés ;
  • 8 000 € maximum pour une personne seule ;
  • 16 000 € maximum pour un couple (avec une majoration de 400 € par personne à charge).

L’aide doit porter sur des opérations réalisées sur l’habitation principale du contribuable, que ce soit un propriétaire, un locataire ou un occupant à titre gratuit.

⇒ À savoir : Le calcul des 30 % du montant des travaux se réalise après déduction des autres aides.

 

Les aides des collectivités locales pour les rénovations énergétiques

Certaines collectivités locales, telles que les communes, intercommunalités, conseils départementaux ou régions, peuvent octroyer des subventions financières en faveur de la rénovation et de l’amélioration énergétique. Ces accompagnements n’étant pas obligatoires, votre collectivité n’est pas tenue de vous accorder une prise en charge, tout dépend des décisions politiques adoptées. Les montants attribués viennent en complément des aides nationales.

À lire :  Faut-il contacter un professionnel pour l'isolation des combles en Seine-Maritime ?

⇒ À savoir : L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise d’Énergie) met à disposition des particuliers, des conseillers FAIRE habilités à conseiller les ménages quant aux aides disponibles en fonction de leur situation personnelle. Retrouvez toutes les informations sur www.faire.fr.

 

Toute rénovation d’isolation, de systèmes de chauffage et de production d’eau chaude peut faire l’objet de coups de pouce financiers non négligeables. Certains dispositifs sont cumulables entre eux. En privilégiant un artisan reconnu RGE, vous pourrez bénéficier d’un travail de qualité et prétendre à ces aides pour financer des travaux d’économies d’énergie.

Partager l'article :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Articles de la catégorie
scénario négawatt
Scénario Négawatt

La manière dont nous utilisons actuellement les énergies n’est pas des plus responsables ni viable sur le long terme. Pour faire face à cela, des

Articles aléatoires