Quels sont les avantages d’une convivialité en agriculture en respectant l’environnement ?

researchers are checking the soil and collecting soil samples fo
Sommaire de l'article

L’agriculture est un des éléments les plus importants pour la survie de l’homme. Elle consiste en une série de travaux faite par l’homme dans un milieu rural qui vise à extraire des éléments végétaux et animaux utiles pour garantir la survie de l’homme. La société conviviale est celle qui travaille en groupe au service de la société. Donc, l’agriculture conviviale est faite en groupe et par la société et ce tout en respectant les modalités de protection de l’environnement. Mais alors, comment faire cette agriculture conviviale qui respecte l’environnement ?

Qu’est-ce qu’une convivialité en agriculture qui respecte l’environnement ?

Une agriculture conviviale est une agriculture faite par un groupe de personnes morales qui sont majoritairement des agriculteurs. Ils mettent en place leurs connaissances et savoir-faire ainsi que toutes les ressources humaines mais aussi matérielles afin de réaliser un projet d’agriculture conforme aux lois. Ce projet doit impérativement être fait en respectant l’environnement et en donnant une valeur à ses composants à savoir la faune et la flore. C’est la coopération de plusieurs individus qui partagent la terre, le travail et la gestion des exploitations afin de promouvoir une certaine innovation agricole et garantir une durabilité de survie. D’une manière complémentaire, ce projet d’agriculture conviviale est au service de l’économie, car une agronomie conviviale permet une plus grande production de qualité et donc un développement économique. Il est aussi au service social, car il permet un travail en groupe donc chaque individu de la société aura un rôle et une importance. Ceci crée l’union, développe la société et met l’homme au centre du projet. Le dernier service du projet d’agriculture est sur l’environnement. Il vise à protéger l’environnement de tout risque. Le projet d’agriculture conviviale contribue notamment à l’innovation, aux différentes recherches et au développement.

À lire :  Comment assurer la protection de l'environnement ?

Pourquoi réaliser une convivialité en agriculture en respectant l’environnement ?

La sécurité alimentaire mondiale et la durabilité des opérations agricoles sont l’inquiétude du monde entier. L’ONU a mis en place l’exploitation agricole par groupe qui a à la fois un impact économique, social et environnemental. Le GAEC a été créé par les Français en 1962 pour faire un groupement agricole d’exploitation en commun équivalente à l’exploitation agricole familiale. Par contre, c’est vrai que l’agriculture commerciale qui se fait en masse en utilisant plusieurs machines industrielles est très bénéfique pour l’économie et pour une meilleure sécurité alimentaire, mais c’est une manière très nocive pour l’environnement et qui peut engendrer des dégâts au long terme. Alors, pour une durabilité, les spécialistes ont constaté que l’agriculture conviviale est la plus idéale. L’agriculture en groupes ne regroupe pas seulement des agriculteurs, mais aussi, plusieurs autres personnes sont impliquées, c’est un travail de la société. Le respect de l’environnement est considéré comme l’objectif le plus important d’un projet agricole, car les différents travaux industriels causent des risques pour l’environnement et la biodiversité. Alors pour éviter tout problème environnemental, il faut que sa protection soit en amont. L’agriculture conviviale a un rôle sur :

  • La société ;
  • L’économie ;
  • L’environnement.

Comment faire une convivialité en agriculture en respectant l’environnement ?

Une agriculture conviviale a pour objectif de faire des exploitations agricoles en groupe par des associés et spécialistes en agriculture afin de garantir une durabilité et une sécurité alimentaire. Tout travail d’agriculture conviviale doit remettre en place les manières d’exploitation agricole familiale donc plus d’exploitations individuelles, il faut tout faire en groupe. Chaque associé est sous une transparence totale et tous ses droits sont respectés de la même façon que s’il travaillait toujours d’une manière individuelle. Alors, ses droits sociaux, économiques et judiciaires sont préservés. Néanmoins, il faut que chaque associé contribue à l’économie et au financement du projet d’agriculture. Chaque agriculteur ou associé a sa partie du travail et son rôle pour de meilleurs résultats et pour ne pas se retrouver dans des conflits. En plus, chaque associé a sa partie des travaux d’exploitation mise en place. Dans chaque groupe, un ou plusieurs agriculteurs sont choisis pour gérer le projet. Les décisions, cependant, sont prises par la collectivité des associés. Tous les associés ont un droit de vote avant chaque décision. Chaque associé est responsable du travail qu’il fait et il doit contribuer au bienfait du groupe. Le respect de l’environnement est primordial pour garantir la durabilité et la survie de l’humanité à travers des projets d’agricultures conviviales.

À lire :  Eaux de Normandie : l'influence du réchauffement climatique sur les eaux normandes !
Partager l'article :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Articles de la catégorie

Articles aléatoires