En quoi consiste le métier d’un biologiste en environnement ?

two scientists in protective suits taking water samples from the
Sommaire de l'article

Les sciences relatives à l’environnement sont très nombreuses et très vastes. C’est un sujet plein de recherches à faire. L’environnement par définition, est l’ensemble des éléments physiques, biologiques, et climatiques constituant un milieu de vie pour les êtres vivants aussi bien les humains, la faune et la flore. L’intérêt porté à l’environnement à toujours existé, c’est un domaine de recherche qui a fasciné les scientifiques et les chercheurs depuis des siècles. Mais ce sujet a plus gagné en intérêt en particulier durant ces dernières décennies avec le phénomène du réchauffement climatique.

Biologiste en environnement : qu’est-ce que c’est ?

La biologie de façon générale est la science qui a pour finalité d’étudier les êtres vivants. Elle s’intéresse à leurs cycles de vie, leurs cellules, leurs vies et leurs constituants. Son étymologie est d’origine grecque du mot « bio » qui signifie vie et « logos » qui signifie science, c’est alors la science de la vie. Un biologiste en environnement est par conséquent un spécialiste, qui étudie le rapport entre la biologie et l’environnement. Il s’intéresse principalement à l’impact de la pollution dans tous ses états (atmosphérique, terrestre, la pollution de l’eau) sur l’environnement et les écosystèmes, et analyse les effets néfastes de cette pollution sur les êtres vivants. Un biologiste en environnement est une personne qualifiée qui peut mener des missions de recherche dans divers milieux naturels et artificiels, de prélever des échantillons et de faire des études en laboratoire afin d’avoir des données sur l’état de ce milieu, et surtout des prévisions de son éventuelle évolution. Etant donnée que la biologie de l’environnement est vaste comme sujet, plusieurs sous-disciplines se spécialisent dans un sujet bien précis. Ainsi, on trouve des biologistes de l’environnement qui ne s’intéressent qu’au sujet des eaux usées, d’autres se spécialisent dans l’étude des forêts, d’autres encore s’intéressent aux organismes génétiquement modifiés, etc. La liste est encore longue, car la biologie de l’environnement est un sujet pluridisciplinaire.

À lire :  Pourquoi choisir de faire un master en environnement ?

Quelles sont les qualités demandées pour devenir un biologiste de l’environnement ?

La première qualité demandée est la capacité de s’adapter à toutes les situations. En effet, ce scientifique doit pourvoir s’adapter aussi bien à l’extérieur (dans un environnement donné) qu’à l’intérieur en laboratoire. Il doit aussi faire preuve de beaucoup de rigueur et de sérieux dans ses recherches vu la fragilité de la matière qu’il étudie. Il doit avoir conscience qu’une matière vivante évolue constamment avec le temps, il doit alors pouvoir s’adapter aussi avec cette évolution. Le biologiste de l’environnement doit avoir une très grande curiosité, et un désir de savoir et de connaissances. Cet appétit de recherche lui permet de passer plusieurs heures d’affilée en laboratoire pour mener à bien ses recherches. Avoir des prérequis sur d’autres champs de savoir comme la chimie, la physique, les calculs, la terminologie scientifique en anglais lui permettent d’avancer sur ses recherches et de mieux les approfondir. Ce chercheur doit aussi avoir un esprit critique et un sens aiguisé de l’analyse pour pouvoir bien interpréter les résultats de ses recherches et permettre leur amélioration. Pour devenir biologiste de l’environnement, des études supérieures spécialisées sont nécessaires, car c’est un domaine qui nécessite un large soubassement théorique et de larges connaissances. Dans la liste ci-dessous, nous allons citer certaines de ces spécialités qui permettent d’exercer dans ce milieu-là. Ces spécialités sont :

  • Des études supérieures en SNV (science de la nature et de la vie) ;
  • Des études en biochimie ;
  • Des études en biologie cellulaire ;
  • Des études en botanique ;
  • Des études en sciences de la mer et l’aménagement du littoral.
À lire :  Quelles sont les principales espèces d'oiseaux présentes en Normandie ?

Où peut travailler le biologiste de l’environnement ?

Le biologiste de l’environnement a la possibilité de travailler dans plusieurs champs d’intervention comme ceux relatifs à l’agriculture, à la production pharmaceutique, à certaines spécialités de la géologie, au domaine de la sécurité environnementale comme la protection du pôle Nord et du pôle Sud, ou encore celle qui protège l’Amazonie par exemple.

Enfin, un biologiste de l’environnement est une personne qui porte avant tout, une grande sensibilité aux questions relatives à l’environnement et au devenir des espèces vivantes. Il mène à travers ses recherches un combat pour la préservation du milieu naturel.

Partager l'article :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Articles de la catégorie

Articles aléatoires